Terre des Hommes – Délégation du Doubs
Pour le droit à vivre dignes

Site de la délégation départementale du Doubs (DD25) de l’ONG Terre des Hommes France

Guerre et pandémie
Article mis en ligne le 2 avril 2020
dernière modification le 4 avril 2020

par Hélène Roussey
logo imprimer

Le confinement peut être un moment propice à la réflexion à l’échange à partir de la situation de pandémie.

Guerre et pandémie

par Hélène Roussey, Adhérente de Terre des Hommes France

Toute la terre vit une situation inédite,un monde au ralenti. Dehors les oiseaux chantent, le soleil brille, les fleurs ouvrent leur corolle et pourtant nous sommes confinés dans nos demeures à cause d’un virus invisible, le Covid 19 qui TUE.

Les médias ne cessent de nous avertir de l’avancée de l’épidémie devenue pandémie et de nous conseiller pour éviter ce mal. Malgré un manque de matériel, le personnel soignant est admirable : médecins, infirmiers, soignants, personnel hospitalier, pompiers, retraité.e.s et bénévoles compétents se donnent entièrement, jusqu’aux limites de leur force, pour sauver des vies et nous les remercions.

Lundi 16 mars. Le Président Macron a parlé aux Français.e.s et ce qui m’a interpellée c’est que plusieurs fois il a martelé : « Il faut faire la GUERRE à... » au coronavirus, à tout ce qui concerne l’épidémie.

.

Quelques jours avant , Mercredi 11 mars à l’émission La Grande Librairie, François Busnel a invité J.M.G.Le Clézio, écrivain, Prix Nobel de littérature et Pacifiste. Le Clézio a prononcé cette phrase : « Il faut faire la GUERRE à la GUERRE »

Depuis le début de l’Humanité, il y a toujours eu des guerres et en parallèle aux progrès techniques et humanitaires, on a toujours progressé dans la fabrication des armes dans le but de TUER. Les Conventions de Genève et de La Haye ont imposé des Lois contre les « Crimes de Guerre », crimes évoqués pour la première fois au procès de Nuremberg en 1945.

Mais, la Guerre en soi n’est-elle pas un CRIME ? La Guerre est un CRIME qu’on n’a jamais essayé d’éradiquer car elle évoque des Héros qu’on apprend à connaître dès le plus jeune âge.

Les chercheurs lors de toutes les épidémies ont travaillé à créer des vaccins pour permettre aux hommes de ne plus vivre ces moments de terreur... C’est ce que font nos chercheurs pour le Covid19. Mais qu’en est-il de la guerre ? Alors que les guerres, qui sont toujours d’actualité, sont des épidémies qui ne cessent jamais et tuent des milliers de personnes innocentes.

Aussi longtemps que des Chefs d’Etat ne vivent que pour le pouvoir et la soi-disant grandeur et richesse de leur pays, aussi longtemps que la mondialisation ne devient pas Partage et Dialogue les guerres ne cesseront pas.

2020 : Je souffre devant :

  • les ruines d’Alep , du Yemen, les guerres qui se poursuivent en Afghanistan, en Irak, en Iran , en Palestine, en Afrique...
  • l’exil de 72 000 Rohingyas au Bangladesh pays si pauvre qui les accueille...
  • les migrants auxquels on ferme les frontières...

Non seulement les guerres n’ont jamais été contestées, mais on crée de plus en plus d’ armes puissantes, pour dissuader : 70 000 victimes à Nagasaki, 140 000 à Hiroshima...

Et j’ai honte de dire que notre France, Pays des Droits de l’ Homme, est le 3e marchand d’armes du monde.

Pourtant les artisans de PAIX existent : Associations, Humanitaires, Artistes, Bâtisseurs...

Continuons à faire la Guerre à la Guerre pour qu’un jour naisse un monde nouveau :

« L’Egoïsme et la Haine ont seuls une Patrie, la Fraternité n’en a pas » (Lamartine)

Nous commençons timidement à réfléchir sur le mal fait par l’homme à la planète,pensons à la survie des hommes...


http://www.serruriersmagiques.com/c...


Forum
Répondre à cet article
Guerre et pandémie
Nicolas Pérot - le 10 avril 2020

Bonjour

Cette pandémie fera indiscutablement un nombre de victimes dérisoires par comparaison avec les méfaits de l’alcool, du tabac, des drogues, les maladies dues aux produits chimiques, les conséquences du dérèglement climatique, les guerres dites « lointaines »,…

Toutes ces victimes là « sont normales », et surtout nécessaires. Elles nourrissent des pans entiers de l’économie mondiale et surtout les 1% de nantis qui détiennent 50% de la richesse mondiale… Nous avons appris à vivre avec. Elles font partie du bruit de fond. 

En termes d’impacts sur les comportements, cette pandémie ne sera pour les peuples réduits en esclavage par le capitalisme et leur manque d’éducation qu’un mauvais moment à vite oublier. C’est tellement bien de revivre comme avant !

Mais pour ces quelques nantis, c’est une formidable opportunité pour soumettre les peuples au joug de la numérisation “pour leur sécurité sanitaire et pour leur bien”. Ainsi sauront-ils encore mieux nous contrôler, nous exploiter...

La fenêtre d’opportunité est étroite : soit l’émeute est générale et immédiate (mais pour quel projet et avec quelles valeurs ?) soit nous serons tous dans la nasse.

La guerre dont tu parles, est une guerre contre le capitalisme qui est le fruit de l’ignorance de l’homme (au sens où l’entend Bouddha). Je crains qu’il ne faille encore bien plus de souffrances encore.

IN VIRO VERITAS ? même pas sûr !

Nicolas

Guerre et pandémie
M. Chiwoon AHN - le 7 avril 2020

Bonjour Hélène,
Merci de votre article où je reconnais votre sollicitude. Comme vous savez La Corée et La France sont confinées pour éviter la propagation du Covid. Jai bien lu votre article ‘guerre et épidémie’ dans cette rubrique concernant la manière en utilisant le mot ’guerre’ contre lépidémie. Le Cornona virus 19 se trouve partout dans le monde entier aujourd’hui sans limite, sans frontière...Nous sommes en confinés depuis le début de la pandémie en Corée du sud. Au début, presque toute vie sociale était supprimée. Pour ma part, nous savons très bien que le masque obligatoire n’est plus solution du tout contre cette maladie. Plus tôt il nous faut de réfléchir profondément les conséquences non seulement sur notre santé mental et aussi sur notre santé d’environnment au niveau de l’économie et de la politique, en fait sur notre mode de vie etc. Donc je donnerai les bras pour les pays moins puissants comme Terre des hommes essaie de les aider. Je souhaiterais la santé des peuples qui vivent dans les pays pauvres.

Il y a deux ans, j’ai passé mon année sabatique à Besançon pandant laquelle je me suis aperçu les efforts d’humanité au près de Lucile et ses amies en faveur les gens qui ont besoin d’aide, les gens sans abri en signe de la solidarité. Tout ceci m’a touché. J’espère bien qu’on se verra bientot soit à Besançon soit ailleurs. avec amitiés, Seoul, Chiwoon


Calendrier

Pas d'évènements à venir

Actualités

17 octobre 1961 – 17 octobre 2020 – vérité et justice

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient (...)

Jai Jagat 2020

Jai Jagat 2020 (la “victoire du monde” en hindi) est une initiative du (...)

Guy Vigouroux sur France Bleu Besançon

Écoutez mardi 15 septembre, à 9h, l’interview de Guy Vigouroux sur France (...)

Musique et magie pour Terre des Hommes

29 octobre 2020 20h Petit Kursaal Musique et magie pour Terre des Hommes (...)

Sensibiliser aux Objectifs de Développement Durable

Sensibiliser aux Objectifs de Développement Durable

Des outils pédagogiques (...)

Terre des Hommes France
Délégation du Doubs
Centre Pierre Mendès France
3 rue Beauregard, 25000 Besançon


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89